Le stress n’est pas une fatalité.

 

Vous pouvez vous libérer des tensions produites par:

 

Les difficultés professionnelles. Les relations affectives. Les contraintes sociales. Les angoisses qui perturbent votre quotidien et qui, à terme risquent de fragiliser votre organisme.

 

Nous parlons beaucoup du stress, du mauvais bien sûr, mais qu’en est-il?

 

Le stress, pour certains,  représente tous les maux de la terre…

 

Il existe différentes menaces extérieures, qui peuvent atteindre l’équilibre physique, ou psychique:

 

Le bruit, la fatigue, le froid, la chaleur, le manque ou l’excès de lumière, la pollution, le chimique, la nourriture, l’alcool, le café, le tabac, le manque ou l’excès de stimulation sensorielle. Mais aussi, le manque de ressources, de considération, le stress psychologique, affectif, etc…

 

Si ces contraintes deviennent excessives et menacent l’équilibre, l’organisme devra s’adapter. La plupart du temps, c’est  ce qu’il fait, mais, si les stimulus nocifs se prolongent, l’organisme entre dans une phase de résistance qui a ses limites.

Puis, vient la phase d’épuisement lorsque l’organisme ne parvient plus à s’adapter.

 

Les maladies résultant sont nommées:

 

« maladies d’adaptation » ou « psychosomatiques »: rhumatismes, fatigue chronique, neurasthénie, hypertension, impuissance, dépression réactionnelle (deuil, divorce, …), allergies, etc…

 

 

 

 

Comments are closed. Posted by: leher on