Relaxologie

Le stress n’est pas une fatalité. Réapprenez à écouter votre corps et vos émotions grâce à une vraie détente physique et morale.

Libérez-vous des tensions produites par:
-Les difficultés professionnelles.
-Les relations affectives.
-Les contraintes sociales.
-Les angoisses qui perturbent votre quotidien et qui, à terme, risquent de fragiliser votre organisme.

Savoir dire non, affirmer sa personnalité, reprendre confiance en soi, gérer son agressivité, maîtriser sa respiration et son rythme cardiaque, la relaxologie permet de retrouver un meilleur équilibre de vie et de santé.

Les techniques utilisées en relaxologie sont diversifiées:
– Hypnose
– Sophrologie
Visualisation
– Relaxation

A un certain niveau de relaxation, d’hypnose ou de sophrologie, nous avons l’impression de ne plus sentir le corps et que celui-ci plane, flotte.

L’opérateur, le thérapeute va, par sa voix répétitive, monocorde, créer un état de calme menant à la relaxation. Il vous guide dans la prise de conscience de chaque partie de votre corps, pour abandonner les tensions, les crispations, ainsi peu à peu,
vous vous abandonnerez à d’autres sensations telle que lourdeur, pesanteur, picotement, sensations que vous rencontrez généralement avant de vous endormir.
La voix est là et vous demande de ne pas sombrer, du moins pas trop rapidement, c’est entre veille et sommeil, pas l’un ou l’autre, juste entre les deux, et déjà là il y a un état de bien-être, de calme, de sérénité avec son lot de bienfaits.
A la fin de la séance cette impression de bien-être se dissipe peu à peu, mais cela ne s’arrête pas toujours ainsi: il y a peut-être un travail plus important à réaliser, cela aura été déterminé lors de l’entretien préparatoire avant la séance

Nous parlons beaucoup du stress, du mauvais bien sûr, mais qu’en est-il ?

Pour certains le stress représente tous les maux de la terre…
Il existe différentes menaces extérieures qui peuvent atteindre l’équilibre physique ou psychique: le bruit, la fatigue, le froid, la chaleur, le manque ou l’excès de lumière, la pollution, le chimique, la nourriture, l’alcool, café, cigarette…
Le manque ou l’excès de stimulation sensorielle, le manque de ressources, de considération, le stress psychologique, affectif, etc…
Si ces contraintes deviennent excessives et menacent l’équilibre, l’organisme devra s’adapter, la plupart du temps, ce qu’il fait.
Mais si les stimuli nocifs se prolongent, l’organisme entre dans une phase de résistance qui a ses limites, puis vient la phase d’épuisement, l’organisme ne sait plus s’adapter.
Les maladies qui en résultent sont nommées « maladies d’adaptation » ou « psychosomatiques »: rhumatismes, fatigue chronique, neurasthénie, hypertension, impuissance, dépression réactionnelle (deuil, divorce, …), allergies, etc.…

Application :
Les troubles liés au stress,
Les troubles psychologiques,
Les troubles de la sexualité,
Les troubles du comportement et du caractère,
Les troubles du sommeil,
La préparation à l’accouchement, aux examens, au concours sportif,
L’aide au régime,
L’arrêt du tabac.