Applications

Arrêt du tabac- Angoisse- Anxiété- Aide à l’amincissement- Asthme-Acouphènes-Fibromyalgie- Hypertension- Insomnies-Onychophagie- Phobies-Problèmes de peau- L ‘énurésie- La préparation à l’accouchement, aux examens, au concours sportifs- Appendre l’autohypnose- La gestion du stress…

 

Le terme « Relaxologie » regroupe, pour la FIR (Fédération international de Relaxologie), l’ensemble des méthodes de relaxation à protocole verbal. Ce sont : 

l’hypnose (classique ou Ericksonienne), la sophrologie, le training autogène (et ses dérivés), la relaxation progressive, la méthode Vittoz et le yoga Nidra.

Nous vivons une époque stressante :

Notre rythme de vie s’accélère sans cesse. La pression qui en découle également, et l’incertitude du lendemain est prégnante.

Face à ces maux modernes:

Les thérapies du bien-être! Au-delà de la détente corporelle et spirituelle qu’elles procurent, elles répondent à un besoin croissant de quête de soi et de sens.

Mêlant sophrologie, techniques de respiration et de relaxation, hypnose, méditation, yoga, la Relaxologie est une méthode assez polyvalente regroupant plusieurs pratiques de relaxation et de développement personnel.

En séance individuelle ou en groupe, le rôle du Relaxologue est d’accompagner la personne dans sa connaissance d’elle-même, afin de l’aider à gérer son stress et ses angoisses, en s’adaptant à ses besoins spécifiques par un suivi personnalisé. Même s’il est considéré comme un thérapeute, le Relaxologue n’est pas médecin, et doit, lorsque cela est nécessaire, orienter ses clients vers des professionnels de santé (médecin généraliste, médecin psychiatrique…). Il intervient auprès de publics divers : entreprises, établissements scolaires, maisons de retraite, centres de remise en forme ou de bien-être…

 

Nous parlons beaucoup du stress, du mauvais bien sûr, mais qu’en est-il ?

Pour certains le stress représente tous les maux de la terre…
Il existe différentes menaces extérieures, qui peuvent atteindre l’équilibre physique, ou psychique:
Le bruit. La fatigue. Le froid. La chaleur. Le manque ou l’excès de lumière.
La pollution. Le chimique. La nourriture. L’alcool. Le café. La cigarette…

Le manque ou l’excès de stimulation sensorielle.
Le manque de ressources, de considération.
Le stress psychologique, affectif, etc…

Si ces contraintes deviennent excessives et menacent l’équilibre, l’organisme devra s’adapter. La plupart du temps, ce qu’il fait.
Mais si les stimuli nocifs se prolongent, l’organisme entre dans une phase de résistance, qui a ses limites.
Alors vient la phase d’épuisement, l’organisme ne sait plus s’adapter.

Les maladies qui en résultent sont nommées:

« maladies d’adaptation » ou « psychosomatiques »: rhumatismes, fatigue chronique, neurasthénie, hypertension, impuissance, dépression réactionnelle (deuil, divorce, …), allergies, etc.…

CODE DE DEONTOLOGIE REGISSANT LA PROFESSSION DE RELAXOLOGUE

TITRE 1 : EXERCICE DE LA PROFESSION

Il est demandé au Relaxologue exerçant professionnellement les critères suivants :
1 – Le secret professionnel, vis-à-vis du consultant et du contenu de l’entretien.
2 – La compétence et la connaissance approfondie des techniques de relaxation dans sa spécialité.
3 – Un sens moral élevé et le respect de la personnalité du consultant.
4 – Le respect du contrat passé tacitement entre le relaxologue et le consultant.
5 – De manifester un esprit d’amicale collaboration entre praticiens qu’elle que soit leur obédience.
6 – La tolérance à l’égard de tout courant ou école en bannissant tout esprit de polémique.
7 – Se limiter à son domaine de compétence.


TITRE 2 : LES INTERDITS

1 – Ne jamais interrompre un traitement médical si l’on n’est pas médecin soi-même.
2 – Ne jamais prescrire aucun traitement médicamenteux.
3 – N’intervenir dans aucune maladie sans s’être assuré le concours d’un médecin qui sera seul juge de l’opportunité d’une prise en charge par un relaxologue.

Ce Code de Déontologie a été établi lors d’une Commission Nationale à Tours en 1989. Cette Commission comprenait des médecins, psychiatres, psychologues, psychomotriciens, kinésithérapeutes, relaxologues, sophrologues et responsables d’Ecoles de formation de relaxologues.

Fermer le menu